ANMONM

Association Nationale des Membres de l'Ordre National du Mérite

HOMMAGE AU PROFESSEUR SAMUEL PATY

Présentation1 (3)

Père de famille, âgé de 47 ans et professeur au collège du Bois d’Aulne dans les Yvelines, il était très investi et enseignait la liberté d’expression à ses élèves en cours d’éducation civique. Il a été assassiné le 16 octobre 2020 à la sortie de son collège

Originaire de la région lyonnaise, ce professeur d’histoire-géographie  à Conflans-Sainte-Honorine laisse l’image d’un homme de dialogue, apprécié par ses élèves. Un hommage national lui a été rendu à la Sorbonne mercredi 21 octobre.

Poème rédigé le dimanche 18 octobre 2020 à Montcocu, commune de Baraize – Indre

Auteur : Daniel ALLIGNET, Capitaine de police honoraire

Chevalier de l’Ordre National du Mérite, Médaille d’honneur de la Police Nationale

 

                                                Grand professeur, héros de la République !

                                      Tu voulais que tes élèves aient l’esprit critique,

                                      Tu voulais qu’ils aient le savoir, la connaissance,

                                      Tu leur enseignais la liberté, l’espérance,

                                      Tu les émancipais du totalitarisme,

                                      Tu les éveillais bien face à l’obscurantisme ;

                                      Tu étais ce fervent hussard noir assiégé,

                                      Fortement décrié par quelques illuminés ;

                                      Tu étais là, n’ayant point peur des islamistes,

                                      De tout prédicateur extrémiste.

                                      Oui, tu exerçais ton métier avec courage ;

                                       Républicaniser était ton apanage !

                                      En tous domaines, tu étais de bonnes mœurs et libre ;

                                      Homme de progrès, tu jouais fort de ta fibre !

                                      Ta doctrine était la réussite ; De la main,

                                      Tu dirigeais, tu aimais le genre humain ;

                                      Par toi, l’enfant pouvait s’instruire chaque jour,

                                      Tu enseignais toutes tes matières avec amour,

                                      Loin des tueurs qui font de ténébreux efforts

                                      Et qui, en vain, s’agitent en attendant leur mort.

                                      Nous, républicains, face aux islamistes, nous sommes !

                                      Nous les combattrons pour la liberté des hommes,

                                      Pour qu’ils ne rampent jamais enchaînés, souffrent et tombent ;

                                      Oui, les tyrans tâteront les murs de leur tombe !

                                      Ô professeur, il faut éclairer dans la nuit

                                      Tous les égarés au loin du progrès qui luit

                                       Et combattre sans pitié ceux qui vendent des ténèbres

                                      En menottant les poignets de leurs mains funèbres.

                                      Ô professeur, grande âme, nous te devons tout !

                                      L’image de ton esprit est là, parmi nous,

                                      Tu resteras ce héros de la Liberté,

                                      De l’Égalité et de la Fraternité


Président(e) de la section

M. Alain BOURREL