ANMONM

Association Nationale des Membres de l'Ordre National du Mérite

Visite du SYTOM de Châteauroux Métropole

Visite du Centre des traitements des déchets de CHATEAUROUX Métropole

 

Le jeudi 31 janvier à l’initiative de notre ami Jean-François BIET, la section de l’Indre de l’ANMONM, en partenariat avec les membres de la SMLH, organisait la visite du centre des  traitements des déchets de CHATEAUROUX Métropole

 

 

SYT1

 

Le Syndicat de traitement des ordures ménagères (Sytom) réunit trois communautés de communes : l'Agglomération castelroussine, Val de l'Indre-Brenne et le Pays d'Argenton-sur-Creuse. Soit trente-neuf communes et 105.000 habitants, dont les déchets atterrissent dans un seul et même lieu : le centre de traitement des Sablons, au Poinçonnet..

 

SYT2

 

 

Il y a d'un côté, une usine de tri, chargée des déchets secs et propres (15.000 tonnes par an). De l'autre, l'usine de compostage, pour les déchets humides, putrescibles (14.000 tonnes par an). Soit, deux poubelles. Un choix qui a été fait il y a vingtaine d'années, pour davantage de simplicité pour les consommateurs. Et qui n'existe nulle part ailleurs en France. L'usine des Sablons, au Poinçonnet, est ouverte à la visite, pour les particuliers, les professionnels et les élèves à partir de la 6e. Un parcours pédagogique a même été installé dans la partie déchets secs, pour s'y retrouver parmi les différentes phases de traitement des déchets. Trémie ouvreuse, trommel, séparateurs optiques et magnétiques, séparateurs à courant de Foucault, tables de tri

SYT3

 

exterieur-300x200

SYT4

Dans la partie consacrée aux déchets humides, les explications sont un peu plus rapides, en raison de l'odeur dégagée par la fermentation et la dégradation des déchets destinés à l'agriculture.

3 grandes fonctions

Le recyclage est un procédé de traitement des déchets qui permet de réintroduire, dans le cycle de production d'un produit, des matériaux qui composaient un produit similaire arrivé en fin de vie, ou des résidus de fabrication.

 Le compostage est un procédé biologique de transformation de la matière organique en produit stable pouvant être épandu .Aujourd'hui, le SYTOM traite par compostage les ordures ménagères d'environ 105 000 habitants afin de fabriquer un compost irréprochable (il répond à la norme NFU 44-051) et réduire la part des déchets fermentes cibles à enfouir. Ainsi, chaque année, c'est environ 4000 tonnes de compost qui sont produites, vendues (1,60 €/T) et épandues sur les terres agricoles de notre région.

L'enfouissement des non valorisables. Une Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux (ISDND) est un lieu destiné à recevoir des déchets dits "ultimes". Cette installation classée pour la protection de l'environnement (ICPE) est soumise à des règles très strictes en ce qui concerne la protection des sols, la récupération et le traitement des lixiviats (jus des déchets) et la combustion du Biogaz

.

 

 

SYT5

Déchets secs

 

 

Mémo-tri (2)

 

 

SYT6

Déchets humides

Mémo-tri (3)

 

SYT7

Verre

Mémo-tri

Mémo-tri (4)

 

L’ usine de compostage des Sablons sera démolie en 2019 pour laisser place à un nouveau procédé de valorisation, moins odorant. Après une étude de faisabilité, le Sytom a donc opté pour une autre solution  : la méthanisation, c’est-à-dire un procédé de fermentation anaérobie.« Nous allons produire une pulpe qui a un pouvoir méthanogène extraordinaire .  Cette pulpe est destinée à être transformée en biogaz. Arrêt de  l’approvisionnement de l’usine de compostage, fin juin2019, et son activité, en septembre. » La démolition puis la restructuration du bâtiment pourront alors débuter. Les travaux devraient durer un an. Les déchets seront acheminés vers des centres d’enfouissement, en attendant la mise en service du nouvel équipement qui devrait régler, une fois pour toutes, le problème des nuisances olfactives.

 

Pour plus d’informations vous pouvez aller sur le site très bien conçu et particulièrement pédagogique, à l’aide du lien ci-contre       http://www.sytom36.fr/presentation.html

 

 


Président(e) de la section

M. Alain BOURREL